Le kit Sway a Way est un moyen parmi d’autre de rabaisser votre VW (avec modération tout de même, c’est les rotules de directions qui dégustent…).
Il permet un réglage fin et reste très peu coûteux (environ 30€ pour les 2 kits)


Voici donc la procédure à suivre pour monter un kit sway a way sur un train à rotules.


Outils nécessaires :
  • une scie à métaux
  • une lime
  • le gabarit d’inclinaison
  • un poste à souder pour ceux qui savent souder (MIG)

Un kit est fait ainsi :


Le but est d’incliner plus ou moins les lames de torsion afin de rabaisser la voiture.
On agit directement sur la « noix » pour régler la hauteur du véhicule.

Voici un schéma de fonctionnement :
Origine

Ici, on voit bien que la noix ne peut pas tourner, elle qu’une seul position donné pas la « vis pointeau »

Voici maintenant un train modifié avec un kit sway a way :

La vis « pointeau » est complètement noyée dans la noix et peu ainsi libérer la rotation de la noix. C’est désormais la vis orange qui entraîne la noix en rotation. Une vis de réglage vient s’appuyer sur la vis orange pour faire tourner la noix.

Voila pour la théorie, on va maintenant passer à la pratique, c'est-à-dire à la découpe du train avant.
Premièrement, il est important de décaper à blanc les parties à couper. Pour la soudure qui viendra par la suite, c’est obligatoire.
Le train a été brossé avec une bosse métallique sur une perceuse.


Pour pousser le visse, un ponçage permet de bien décrasser les tubes. Ca permet de travailler sur un endroit propre.

Et voila, c’est tout beau !


Maintenant, il va falloir passer au découpage des tubes.
Avant il faut bien mesurer la largeur du kit :

J’ai noté leur tailles directement dessus au moins, ça m’évite des mesurer toutes les 5 min.


Avant de découper, il est bien de « renforcer » le train en soudant une barre sur les 2 têtes d’amortisseur comme ceci :

On le tiens d’un coté avec un serre joint pendant qu’on le soude de l’autre coté et visse versa !

On a maintenant un train avant qui peut être découpé et évité de se déformer après le découpage. Si le train avant est précontraint à cause d’un choc, si il n’est pas maintenu, il y aura de forte chance pour qu’il se déforme. Les tubes ne seront plus en face, la soudure du kit sera impossible.


On peut commencer à entamer les festivités en reportant la largeur de kit sur le tube supérieur du train avant :


Pour guider la lame de scie, il convient d’utiliser un collier métallique pour que le coté ait une surface bien plane. A défaut, j’ai utilisé un bout de tuyau PVC que j’ai immobilisé avec Serflex. (système D…)

On va commence à arriver au point de non retour…

Ca y est, c’est parti.

Ensuite l’autre coté…


Et hop!


Voila, le 1er tube est coupé
Remarquez la différence entre l’épaisseur du tube et celui du Sway a Way…


Il va maintenant falloir présenter le kit sur le train avant.
Le kit doit être soudé sur le train avant dans une position bien précise. Pour cela, VW Tech a créé un gabarit qui permet de positionner le kit de telle façon à ce que lorsque le kit est en position la plus haute, elle correspond à la hauteur d’origine de la Cox. Ainsi les réglages possibles ne peuvent être que le rabaissement de l’auto.

Voici le gabarit :

Je l’ai découpé dans du carton épais.

Le gabarit doit être parallèle avec le kit sway a way pour un positionnement idéal.
Des photos seront plus explicites
Voici donc la méthode de positionnement avec ce gabarit.



Ici, on voit que la face du kit est parallèle à l’inclinaison du gabarit.

Après avoir repéré la bonne position (au marqueur), le kit sway a way va pouvoir être soudé


Le serflex permet de tenir le kit si vous avez coupé un peu large (c’est mon cas…) Le top serai que le kit tienne tout seul, un peu en force. Bref, après avoir chanfreiné les tubes du train avant (important afin que la soudure pénètre bien dans l’assemblage, réalisable à la Dremel ou bien à la lime), le train avant va pouvoir partir en soudure.
Et voila !

Et bien maintenant, même punition pour le tube inférieur !


Et tac!


Chanfrein à la lime (les meules de ma Dremel ont fait 5min…):


Positionnement grâce au gabarit avec la même inclinaison que le 1er tube :


Et enfin soudure :


Et pour finir, une bonne couche de peinture après avoir fait sauter la barre de renfort à la meuleuse.



Voila, finalement cette opération n'est pas si difficile qu'elle peut en avoir l'air. Le tout est de prendre son temps et de ne pas s'énerver. Il est vrai que ca reste une modif assez stressante.

Attention, la soudure doit être impérativement réalisée par un pro ou par quelqu'un de compétant. On ne s'improvise pas soudeur, surtout sur un train avant. Il en va de votre sécurité.
Pour ma part, je me suis adressé un à mécanicien agricole. La soudure est son quotidien sur des machines avec des efforts qui sont autres que ceux d'un train avant de coccinelle.

Merci.
Retour à la page Technique